Lille bute sur Strasbourg

Lille bute sur Strasbourg

Foot
        
        
        
            
        
        
        
            
            Ligue 1
        
        
        
        

    
    
                                                                                                                                                    

                    
                        I published it on Friday 9 November 2018 at 22:36
                         | Mis à jour le 09/11/2018 of 23:21
                                            Alors qu'il avait fait le plein à domicile depuis le début de la saison, le Losc est resté muet contre Strasbourg (0-0) vendredi, en ouverture de la 13e journée. Il reprend néanmoins provisoirement la deuxième place.
                                                                Partager on Facebook
    Tweeter
    Google+
      partages

                            Xeka et les Lillois ont fait preuve de maladresse devant leur public. (J.Prevost / L'Equipe)
                                
                                
                 
                                                                                                       
                        With match: 0-0
                                            
                                                                                                                                                                        
                        Les séries «sont faites pour s'arrêter», Thierry Laurey l'a répété cette semaine, mais si les Strasbourgeois (7es) étaient venus à Lille «pour ramener quelque chose» vendredi, ils peuvent s'estimer heureux d'avoir pris un point. Le Losc a frappé 15 fois au but dans une première période à sens unique (22 au total), quand le Racing, le plus souvent recroquevillé dans son camp, s'est surtout contenté de (bien) défendre.
                    
                                                    
                                                      
                                              
                                                
                    
                                                      
                                                                                                                                      
                                                                                                                
                        Les débats se sont équilibrés en seconde période, mais ce sont bien les Dogues qui nourriront le plus de regrets, eux qui n'avaient pas lâché le moindre point à domicile cette saison. Leur maladresse leur aura coûté cher (huit tirs cadrés seulement), mais il faut aussi dire qu'ils sont tombés sur un grand gardien, Matz Sels, auteur de deux arrêts décisifs devant Xeka (73e) et José Fonte (90e + 3) en six weeks Sa défense aura elle aussi été à la hauteur, à l'image de ce sauvetage de Pablo Martinez devant Rafael Leao dans le temps additionnel (90e + 3).

15 – @losclive Tenté 15 tirs in 1ère, each other in Strasbourg, it is totally more and less than one year after the first meeting of Ligue 1 depuis on 23 May 2015 contre Metz (17). Press. #LOSCRCSA pic.twitter.com/XStcuCdCFJ_ OptaJean (@OptaJean) November 9, 2018

73.1% – @losclive a affiché 73.1% de possession contre Strasbourg ce soir, son ratio le plus élevé lors d'un match de Ligue 1 depuis le 9 août 2014 contre Metz (75.1%). Stérile. #LOSCRCSA pic.twitter.com/1VVtU4PIzA_ OptaJean (@OptaJean) November 9, 2018

Au classement, le Losc reprend provisoirement la deuxième à Montpellier (3e, 25 points), qui ira à Angers samedi soir (20h00). Strasbourg reste septième, à trois points des places européennes.
                    
                                                    
                                                      
                                                                                  
                        Le joueur: Nicolas Pépé volontaire mais maladroit
                                            
                                                                                                                                                                        
                        Auteur d'un début de saison canon en Ligue 1 (huit buts, cinq passes décisives), Nicolas Pépé a connu deux périodes à l'opposée l'une de l'autre vendredi: l'une pleine d'entrain, l'autre sans relief. L'Ivoirien a eu le mérite de tenter (cinq tirs) mais a manqué de réalisme (un cadré), à l'exemple de ce face à face avec Sels en début de match (4e). Il a disparu au retour des vestiaires.
                    
                                                    
                                                      
                                                                                                                                              
                                                        8
                            Lille restait sur huit victoires à domicile en Ligue 1, sa plus longue série dans l'élite depuis 2010.
                        
                                                                             
            
                                
                                                                
                               Y. So.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.